Poivre de Cassis ©, une grande épice est née

 Le Poivre de cassis ©, une épice à découvrir, originale, puissante, gourmande, saine et déjà reconnue par des grands chefs.
Le cassis ne se résume pas aux petites baies noires qui entrent dans la préparation des confitures ou de la crème de cassis. C’est aussi les bourgeons, très aromatiques, depuis longtemps demandés par la parfumerie et désormais par la gastronomie.
Grâce aux producteurs de cassis ! Car ce sont eux qui ont découvert cette nouvelle épice en séchant les bourgeons avant de les réduire en poudre : ainsi est né le Poivre de cassis ©, issu du terroir bourguignon.
Son goût allie la puissance aromatique des feuilles et des bourgeons à la douceur acidulée du cassis. Ce bouquet inédit répond aux attentes des gastronomes à la recherche de saveurs nouvelles et à celle des grands chefs. Plusieurs l’ont déjà adoptée, pour sa belle acidité et son goût fruité de cassis, qui se marient aussi bien avec le sucré qu’avec le salé.

<script>
(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,’script’,’https://www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’);

ga(‘create’, ‘UA-89862927-1’, ‘auto’);
ga(‘send’, ‘pageview’);

</script>

LES ACTUALITES

Prix SIAL Innovation 2012

Chaque année, le sial concentre entre ses murs le meilleur de l’innovation, et impose au fil de ses éditions  son label de référent auprès de tous les acteurs de l’agroalimentaire mondial.
L’opération SIAL Innovation, couronnée par l’attribution de ses grands prix offre une formidable opportunité aux exposants comme aux visiteurs. Pour les premiers, elle constitue un tremplin favorisant la mise en lumière de leurs produits. Pour les seconds, elle s’impose comme une vitrine exceptionnelle sur les tendances et innovations alimentaires internationales.

Le poivre de cassis est lauréat du label SIAL Innovation 2012.
C’est le fruit d’un travail de plusieurs années, effectué par un ensemble de partenaires et sous la coordination du CPPARM, qui se trouve récompensé aujourd’hui.